Gratuit ! Télécharger maintenant

Déclarations sur l'ensemble des risques

Déclaration sur les risques des contrats à terme

La déclaration suivante est fournie conformément au règlement 1.55(c) de la Commodity Futures Trading Commission (« CFTC »). Cette brève déclaration ne peut énumérer l'ensemble des risques et des autres aspects importants du trading de contrats à terme, de devises et d'options. Compte tenu des risques encourus, vous ne devez entreprendre de telles transactions que si vous comprenez la nature des contrats (et des relations contractuelles) dans lesquels vous vous engagez et l'étendue de votre exposition au risque. Le trading de contrats à terme, de devises et d'options ne convient pas à de nombreux particuliers. Vous devez examiner attentivement si le trading est adapté pour vous à la lumière de votre expérience, de vos objectifs, de vos ressources financières et des autres circonstances pertinentes.

Le risque de pertes dans le trading de contrats à terme de marchandises et de devises étrangères peut être significatif. Par conséquent, vous devez soigneusement déterminer si ce type de trading vous convient selon votre situation et vos ressources financières. Vous devez être conscient des points suivants :

  1. Vous pouvez subir une perte totale des fonds que vous déposez auprès de votre courtier pour établir ou maintenir une position sur le marché à terme de marchandises ou sur le marché des changes, et vous pouvez subir des pertes supérieures à ces montants. Si le marché évolue en votre défaveur, votre courtier peut vous demander de déposer un montant substantiel de fonds de marge complémentaires, dans un délai court, afin de maintenir votre position. Si vous ne fournissez pas les fonds nécessaires dans le délai requis par votre courtier, votre position peut être liquidée à perte, et vous serez responsable de tout déficit qui en résulterait sur votre compte.
  2. Les fonds que vous déposez auprès d'un commissionnaire de contrats à terme pour négocier des contrats à terme et des positions sur les marchés des changes ne sont pas protégés par une assurance en cas de faillite ou d'insolvabilité du commissionnaire de contrats à terme, ou en cas de détournement de vos fonds.
  3. Les fonds que vous déposez auprès d'un commissionnaire de contrats à terme pour négocier des contrats à terme ou des positions sur le marché des changes ne sont pas protégés par la Securities Investor Protection Corporation, même si le commissionnaire de contrats à terme est enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission en tant que courtier ou négociant.
  4. Les fonds que vous déposez auprès d'un commissionnaire de contrats à terme ne sont généralement pas garantis ou assurés par un organisme de compensation de produits dérivés en cas de faillite ou d'insolvabilité du commissionnaire de contrats à terme, ou si ce dernier n'est pas en mesure de vous rembourser vos fonds. Certains organismes de compensation de produits dérivés peuvent cependant dispose de programmes qui fournissent une assurance limitée aux clients. Vous devez demander à votre commissionnaire de contrats à terme si vos fonds seront assurés par un organisme de compensation de produits dérivés et vous devez comprendre les avantages et les limites de ces programmes d'assurance.
  5. Les fonds que vous déposez auprès d'un commissionnaire de contrats à terme ne sont pas détenus par celui-ci sur un compte distinct dédié à votre bénéfice individuel. Les commissionnaires de contrats à terme agrègent les fonds qu'ils reçoivent de leurs clients sur un ou plusieurs comptes et vous pouvez être exposé à des pertes encourues par d'autres clients si le commissionnaire de contrats à terme ne dispose pas de fonds suffisants pour couvrir les pertes de trading de ces autres clients.
  6. Les fonds que vous déposez auprès d'un commissionnaire de contrats à terme peuvent être investis par ce dernier dans certains types d'instruments financiers qui ont été approuvés par la Commission aux fins de tels investissements. Les investissements autorisés sont énumérés dans le règlement de la Commission 1.25 et comprennent : les titres du gouvernement américain, les titres municipaux, les fonds communs de placement du marché monétaire et certaines obligations de sociétés. Le commissionnaire de contrats à terme peut conserver les intérêts et les autres gains réalisés sur les placements effectués avec les fonds de ses clients. Vous devez connaître les types d'instruments financiers dans lesquels un commissionnaire de contrats à terme peut investir avec les fonds de ses clients.
  7. Les commissionnaires de contrats à terme sont autorisés à déposer les fonds de leurs clients auprès d'entités affiliées, telles que des banques, des courtiers ou des négociants en valeurs mobilières affiliés ou des courtiers étrangers. Vous devez demander si votre commissionnaire de contrats à terme dépose des fonds auprès de sociétés affiliées et déterminer si ces dépôts augmentent les risques pris par vos fonds.
  8. Vous devez consulter votre commissionnaire de contrats à terme sur la nature des protections disponibles pour sauvegarder les fonds ou les biens déposés sur votre compte.
  9. Dans certaines conditions de marché, il peut s'avérer difficile, voire impossible, de liquider une position. Cela peut se produire, par exemple, lorsque le marché atteint une limite quotidienne de fluctuation des prix (« variation limite »).
  10. Toutes les positions sur les contrats à terme, les devises et les options constituent une prise de risque, et une  position « mixte »  peut ne pas être moins risquée qu'une position « longue » ou « courte .
  11. Le niveau élevé d'effet de levier financier (le gearing) que l'on peut souvent obtenir dans le trading à terme et sur le marché des changes en raison des faibles exigences de marge peut jouer en votre faveur comme en votre défaveur. L'effet de levier (le gearing) peut aussi bien entraîner des pertes que des gains importants.
  12. En plus des risques susmentionnés, vous devez bien connaître le commissionnaire de contrats à terme auquel vous confiez vos fonds et qui négociera des positions sur les contrats à terme. Depuis le 12 juillet 2014, la CFTC exige que chaque commissionnaire de contrats à terme publie sur son site web des déclarations spécifiques et des informations financières qui vous aident à choisir et évaluer le commissionnaire. Les informations relatives au commissionnaire de contrats à terme sont disponibles sur les sites web du partenaire FCM de NinjaTrader Brokerage : Dorman Trading (www.dormantrading.com), Phillip Capital (www.phillipcapital.com), FOREX.com (www.forex.com) et Oanda (www.oanda.com).TOUS LES PARAGRAPHES CI-AVANT S'APPLIQUENT AU TRADING DE TOUS LES CONTRATS À TERME ET FOREX, QUE CE SOIT DANS VOTRE PAYS OU À L'ÉTRANGER. DE PLUS, SI VOUS ENVISAGEZ DE NÉGOCIER DES CONTRATS À TERME OU DES OPTIONS ÉTRANGERS, VOUS DEVEZ CONNAÎTRE LES RISQUES SUIVANTS :
  13. Les transactions à terme sur les marchés étrangers impliquent l'exécution et la compensation de transactions sur un marché des changes. C'est le cas même si le marché des changes est officiellement « relié » à une bourse de valeurs nationale, ce qui signifie qu'une transaction exécutée sur un marché liquide ou établit une position sur l'autre marché. Aucune organisation nationale ne réglemente les activités d'un marché des changes, y compris l'exécution, la livraison et la compensation des transactions sur ce marché, et aucune autorité de régulation nationale n'a le pouvoir de contraindre à l'application des règles du marché des changes ou des lois du pays étranger. En outre, ces lois ou règlements varient en fonction du pays étranger dans lequel la transaction a lieu. Pour ces raisons, les clients qui effectuent des transactions sur les marchés des changes peuvent ne pas bénéficier de certaines des protections qui s'appliquent aux transactions nationales, y compris le droit d'utiliser les procédures nationales de règlement extrajudiciaire des litiges. En particulier, les fonds reçus des clients en vue de transactions à terme sur les marchés étrangers peuvent ne pas bénéficier des mêmes protections que les fonds reçus en vue de transactions à terme sur des bourses de valeurs nationales. Avant de vous mettre au trading, vous devez vous familiariser avec les règles étrangères qui s'appliqueront à votre transaction particulière.
  14. Enfin, vous devez savoir que le prix de tout contrat à terme ou d'option sur devise et, par conséquent, les profits et pertes potentiels qui en découlent, peuvent être affectés par toute fluctuation du taux de change entre le moment où l'ordre est passé et celui où le contrat à terme sur devise est liquidé ou le contrat d'option sur devise est liquidé ou exercé.

NATURELLEMENT, CETTE BRÈVE DÉCLARATION NE PEUT PAS ÉNUMÉRER L'ENSEMBLE DES RISQUES ET DES AUTRES ASPECTS DES MARCHÉS DE MARCHANDISES ET DE DEVISES.